Le maire de Yopougon apporte sa compassion aux sinistrés de sa commune

Le maire de Yopougon apporte sa compassion aux sinistrés de sa commune
Songon - Le maire de Yopougon, Gilbert Koné Kafana, a présenté la compassion et les condoléances de son conseil aux sinistrés et sans abris du sous-quartier An 2000 de la zone industrielle et aux parents des victimes décédées dans un éboulement au sous quartier Gesco-Ménékré. Vendredi, au cours d’une visite dans ces deux sous-quartiers, le maire Gilbert Koné Kafana a dit "être venu traduire la compassion et la solidarité de la mairie de Yopougon aux sinistrés". Le premier magistrat de la commune, à la tête d’une délégation, a donc remis de l’argent aux sinistrés de Micao et de Gesco-Ménékré. Les sinistrés du sous-quartier An 2000, qui sont sans abris actuellement du fait d’un incendie qui a ravagé leurs maisons, ont reçu une enveloppe d’un million de francs CFA. Quant aux parents des trois personnes dont une nourrice et son bébé décédées, dans un éboulement, suite à la pluie qui s’est abattue dans le quartier Gesco-Ménékré, ils ont reçu une enveloppe de 500.000 francs CFA pour faire face aux premiers besoins. Après ces dons, M. Koné a promis saisir le ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la Lutte contre la pauvreté afin d’apporter une réponse aux difficultés auxquelles font face les sinistrés à la suite de ces dégâts occasionnés par l’incendie. Émus par cet élan de solidarité, les sinistrés et parents des défunts de ces deux sous-quartiers de Yopougon, pour leur part, ont exprimé leur gratitude au maire pour sa promptitude et sa proximité. Au nombre des victimes de l’éboulement, suite à la pluie qui s’est abattue dans le quartier Gesco-Ménékré, figuraient une ménagère, Cécile Gbai Dubaï, âgée de 44 ans, sa belle-fille Nicole Séri (la nourrice) et son bébé, rappelle-t-on. tg/fmo